Philosophie de l'action

Philosophie de l'action

entree

 

DÉVELOPPEMENT DURABLE ET BIODIVERSITÉ, DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE LOCAL ET EMPLOI, APPROCHE SCIENTIFIQUE, CULTURELLE ET TOURISTIQUE D’UN TERRITOIRE.

Au coeur du département du Tarn, ouvre l’un des plus vastes parcs zoologiques de la région Midi-Pyrénées. Situé à MONTREDON-LABESSONNIÉ, dans un cadre rural et paysager exceptionnel, ce parc propose une offre de qualité qui répond d’abord aux objectifs de développement durable propres à la mission des parcs zoologiques :

  • loisirs, 
  • pédagogie,
  • conservation des espèces,

sensibilisation à la biodiversité et à ses enjeux.Ceci dans une perspective de développement durable de notre planète.

Le parc contribue ainsi, au côté des autres acteurs, au développement du territoire et des populations qui y vivent. Fruit d’une volonté individuelle qui a voulu mobiliser et organiser les moyens financiers, matériels et humains conséquents, nécessaires à sa réalisation, le Zoo des Trois Vallées est aujourd’hui une ressource collective au service du territoire tarnais. Ses effets attendus s’articulent autour des deux axes suivants :


  1. Une offre originale de tourisme culturel et de loisirs située sur le Parc naturel régional du Haut-Languedoc et venant renforcer l’attractivité naturelle du territoire
  2. Une approche territoriale plus équilibrée : Du fait de son importance, le Parc participe à un rééquilibrage des dynamiques régionales de développement touristique par les parcs de loisir à thème, à mi-chemin de la Méditerranée et de la métropole toulousaine.

 

Cependant le coeur de métier du Groupe Santé Actions est la santé et le bien-être chez l’Homme. À ce titre, il a porté son intérêt jusque dans les activités de loisirs qui participent de cet objectif.

En faisant se rencontrer le monde zoologique et éthologique avec l’univers des sciences humaines, au-delà de sa mission première, le Zoo des Trois Vallées vise aussi des objectifs scientifiques.

Ces recherches porteront sur :

  • les différents modèles d’organisation systémique, parentaux et familiaux présents dans le monde animal ;
  • le rôle de la biographie de chacun ou du groupe sur les comportements à venir ;
  • les processus et conditions des apprentissages de base et de la transmission du savoir ;
  • les processus de socialisation en général.

 

Rapportées au genre humain, ces recherches permettront une approche comparative mettant en valeur la diversité du vivant mais seront aussi source d’interrogation sur nous-même.
Ainsi, le parc apportera à tous ceux qui le souhaitent, à la fois l’agrément d’un divertissement et la possibilité d’une réflexion approfondie sur les origines, la place et le devenir de l’homme dans le grand mouvement du vivant.

Enfin le parc prend le parti d’une approche esthétique :

L’insertion des animaux dans le cadre singulier qu’offre la vallée de l’Agoût propose d’emblée aux visiteurs un rapport inédit au vivant et à la biodiversité. L’organisation du site a été conçue pour permettre un rapport émotionnel intime avec les espèces présentées comme mises à portée de mains et de sens. 

En effet la visite du site ne suit aucune des classifications académiques issues des sciences naturalistes, voire géographiques, mais elle pose, dans une succession de scènes, au gré des accidents de terrain, de ses bois, de ses cours d’eau, de ses vallons verdoyants, un ensemble de tableaux animés où l’oeil humain ne cesse de croiser ce qui le rapproche et le distingue des espèces animales ici représentées.

Le cheminement ainsi conçu propose, à l’opposé de toute présentation savante du vivant, une offre de liberté, une voie ouverte à l’imaginaire et à la réflexion.